Se ressourcer à travers les 5 sens


On a tous connu ces moments de grand stress, de travail intense, de surmenage ou tout simplement de fatigue, qu’il soit dû au travail ou par la vie quotidienne. Dans ces moments, on a souvent l’impression de n’avoir soit pas assez de temps pour tout faire (à quand les journées de 48h ?!), soit pas assez de temps pour prendre un moment pour soi. En vérité, on peut trouver le temps…
Dans ce premier article, je vais vous donner quelques astuces et idées pour vous ressourcer, avec une petite particularité : réveiller vos sens et les utiliser afin de mieux profiter du moment présent.
Il sera scindé en deux parties : la première portera sur l’ouïe et la vue, tandis que la seconde partie s’arrêtera sur notre sens du toucher, à notre façon de sentir et de ressentir par l’odorat, pour finir par le goût tout aussi important. A travers nos cinq sens, je vais aborder une façon différente de prendre soin de soi dans ces quelques lignes.
Ces méthodes, de la plus classique à la plus spécifique, ont souvent fait leur preuve sur moi (et vous pouvez me croire là-dessus, j’ai toujours été une grande stressée, mais je me soigne !)

Ici aucune technique nécessitant de connaissances particulières, si ce n’est celle qui vous apprendra à vous arrêter, à écouter vos émotions et à ne pas culpabiliser de « ne rien faire », parce que tout comme le silence, les moments de calme nous sont nécessaires pour être mieux dans notre peau et plus efficaces dans ce qu’on entreprend.

Vous trouverez également au fil de l’article une première approche aux symboles de la médecine chinoise, liant ainsi nos 5 sens avec le principe des 5 éléments et des saisons associées. Ces derniers feront certainement l’objet de prochains articles, pour aller chercher un peu plus loin la signification de nos sens lorsqu’on les met en lien avec les cinq éléments.


Installez-vous confortablement, c’est parti pour du 100% détente et bien-être…

Ø Première partie : entendre et observer

Se ressourcer grâce à… l’ouïe

Dans la philosophie de la médecine chinoise, le sens de l’ouïe est très fortement lié à l’élément Eau, ainsi qu’à la saison hivernale. Dit comme ça, ça ne va peut-être pas vous parler ! Ne vous en faites pas, ce n’est qu’un premier appui, mais qui va justement nous pousser à réfléchir à une chose : qui dit hiver, dit nature qui sommeille, qui se replie sur elle-même afin de préserver son énergie ; elle fonctionne au ralenti et s’appuie sur un instinct de préservation.
Ce qui va nous intéresser c’est justement ce principe d’introspection, de temps « mort », en apparence, afin d’aller y chercher de quoi se régénérer.
Notre sens de l’ouïe est très fortement sollicité pour peu qu’on vive en ville, qu’on prenne les transports, qu’il y ait des travaux, des discussions dans le métro… on peut très vite être parasité, avoir trop d’informations à trier et ne plus savoir où donner de la tête. Difficile dans ces cas-là de se détendre, n’est-ce pas ? Mais si on utilisait cette fois nos sens, non plus seulement pour se mettre en contact avec l’extérieur, mais pour se mettre en contact avec soi-même… ?

Ecouter… de la musique
Pour tout vous dire, je suis de celle qui pourra très bien dormir paisiblement (et profondément) avec du bruit autour, mais être très vite perturbée par des sons trop forts dans la vie de tous les jours. Allez comprendre ! Un des moyens pour ne plus être embêté et se rajouter du stress avec le bruit environnant : la musique. Elle est une précieuse alliée pour ce qui est de se « retirer » un instant. Ne dit-on pas que « la musique adoucit les mœurs » après tout ? Et c’est très vrai !
Grâce à elle, il est plus simple d’être plus concentré, plus aisé de laisser glisser les choses également. Parce que si j’ai commencé par parler d’inconfort par le bruit environnant, la musique est avant tout un réconfort pour n’importe quelle situation ; suite à un stress, un chagrin d’amour, une inquiétude ou d’autres tracas, la musique peut être une amie précieuse qui vous aidera à apaiser vos peurs et vous ramener à un état paisible, là où votre inconscient n’a plus besoin de se mettre en état de « survie »

Je vous renvoie à deux playlists trouvées sur Youtube, qui ont le don de me faire « ralentir », de m’aider à me calmer et apprécier le moment présent.



Ecouter… les sons de la nature
Moins évident dans la vie de tous les jours, je vous l’accorde, mais ça reste un moyen de vous accorder cette pause dont vous pourrez avoir besoin. Si vous habitez loin des bruits de la ville, ouvrir votre fenêtre peut suffire à entendre la nature s’éveiller. Sinon rien de tel qu’une balade en pleine forêt avec le souffle du vent dans les feuilles des arbres ; au bord d’un chemin de campagne dans le sud de la France au son des grillons ; ou encore au bord de la mer au rythme des vagues roulants sur le sable mouillé… C’est mon grand truc à moi ça, le roulis des vagues ! Je trouve ça fascinant, un peu magique et si relaxant… comme si la mer vous murmurait des secrets. D’un point de vue personnel, je crois aussi que les vagues et la mer en général possèdent ce petit quelque chose de régressif, que je ne saurais réellement vous expliquer, mais qui sont très fortement liés à des souvenirs d’enfance.
Les endroits paisibles ne manquent pas, ils peuvent être moins fréquents c’est certain, mais une fois que vous y êtes, quel bonheur ! Le plus important encore n’étant pas le lieu, mais surtout de se laisser à apprécier le moment, de tendre l’oreille, d’écouter les sons autour de nous mais aussi sa propre respiration, son propre rythme… car il est bien différent pour chacun d’entre nous.

Se ressourcer grâce à… la vue

En reprenant les symboles donnés par la médecine chinoise, on pourra noter que le sens de la vue est quant à lui associé à l’élément Bois, et à la saison du Printemps. Comme la saison et le renouveau qu’il implique, il donne la force de changer, il donne le mouvement, les idées germent… Le bois, c’est également l’imagination, ainsi que l’émotion qui pourra être rééquilibrée pour un bénéfice harmonieux.
Voyons maintenant comment on peut le mettre en application pour à la fois se laisser aller à l’imagination, tout en se délassant quelques instants…

Voir… un film ou une série
Qu’il est agréable de pouvoir décrocher de sa journée devant un programme ou une série doudou ! Je n’ai pas toujours été une grande adepte de la télévision (pendant des années je ne l’ai quasiment pas regardée, à vrai dire…), mais il est vrai que la tendance a quelque peu changé ces derniers temps et que j’apprécie de plus en plus de me poser sur mon canapé, à ne rien faire d’autre que de profiter d’une bonne série, film ou autre programme télévisé !
J’ai pour ma part quelques séries / films ou émissions que je qualifie de « doudou » : je les connais souvent presque par cœur, ou alors j’aime simplement leur atmosphère, leur ambiance rassurante ; et dans tous les cas je les sélectionne pour leur objectif unique : me faire décrocher de la journée. Voici une liste non-exhaustive des programmes doudou de mon quotidien ; peut-être les connaissez-vous déjà ou que cela vous permettra de rajouter des découvertes à votre liste !

-    Gilmore Girls : c’est l’histoire d’une mère et de sa fille qui sont ce qu’on peut qualifier de « fusionnelles », à la fois mère-fille et amies, qui vivent dans une charmante petite ville appelée Stars Hollow. Ils leur arrivent évidemment pleins de choses et c’est clairement LA série parfaite pour un moment cocooning, à savourer à tout moment de l’année ! ça fait maintenant des années que je la connais et je ne me lasse pas de la revoir, elle a ce quelque chose de réconfortant qui nous fait y revenir.

-    Outlander : aaaah, Outlander, comment vous dire… C’est un coup de cœur incroyable pour cette série (et pour les livres dont la série s’inspire). C’est l’histoire d’une jeune femme nommée Claire Randall, ancienne infirmière de guerre, et qui lors d’un voyage en Ecosse pour se retrouver avec son mari, se retrouve projetée dans le temps… 200 ans en arrière.
Les coutumes, la vie écossaise dans les années 1750, tout dans cette série respire le voyage, le fantastique, la liberté et c’est purement addictif !

-     La Belle et la Bête de Disney… oui oui j’ai 26 ans et non, je n’ai pas honte de regarder des dessins animés (qui a dit que c’était réservé aux enfants d’abord ?). La Belle et la Bête a une jolie place sur le podium de mes Disney favoris, je le trouve magnifique !

-     La saga Harry Potter, qui aura bercé mon adolescence et qui, même s’il peut manquer des détails appartenant aux livres, s’il existe des imperfections de ci, de là… et bien ça n’a aucune importance à mes yeux tant j’ai un passif avec cette saga et les mêmes émotions qui me reviennent même quand je regarde les films maintenant !


Pour ce qui est des programmes télévisés, j’en suis assez peu finalement, mais mon cœur est toujours enthousiasmé à l’idée d’une nouvelle saison de Top Chef, Le meilleur Pâtissier ainsi que de Danse avec les stars !

Lire… un livre
Pour ce qui est de l’imagination, on est en plein dedans ! si la télévision peut être un bon moyen de mettre « le cerveau de côté » si on peut dire, la lecture quant à elle (pour peu qu’on aime ça) est selon moi la porte ouverte à l’imagination et au voyage. Sur ce point, tout dépend encore de vos goûts en termes de lecture ; certains aimeront les romans à l’eau de rose, tandis que d’autres apprécieront un bon roman de fantasy. Pour ma part, j’avoue adorer la fantasy, mais je ne m’arrête pas là ! Je vous fais à nouveau une petite liste des livres que j’aime ; pour les résumés, je vous invite à cliquer sur les liens ci-dessous.
-     Outlander de Diana Gabaldon : dois-je encore expliquer pourquoi j’aime autant cette saga ? (peut-être que si en fait, mais ça fera l’objet d’un autre article aha, si ça vous intéresse !)
     - Les Chroniques Lunaires de Marissa Meyer alors là je triche un peu parce que je n’ai lu que le premier tome, mais j’avoue avoir été charmée par ce mélange alliant les contes de fées et la science-fiction, moi qui ne suis pourtant pas très friande de ce style en lecture ! Je ne peux que vous la conseiller et il me tarde personnellement de lire la suite…
-     Je reviendrai avec la pluie de Takuji Ichikawa : Qui dit littérature japonaise, dit écriture incroyablement poétique et magique. Ce livre a une place très importante dans mon cœur, je le trouve tout simplement magnifique. Si vous aimez le « surnaturel » sans qu’il soit trop présent et surtout les histoires d’amour comme il semble n’en exister que dans les livres, ce roman est fait pour vous.

Observer… le monde qui nous entoure
Qu’il pleuve, neige ou qu’il fasse un soleil radieux ; que le paysage vous soit connu ou que vous le découvrez tout juste. Que vous vous arrêtiez pour prendre une photo ou contempler une œuvre d’art, répondre au sourire d’une personne, ou admirer la beauté d’une plante… Ouvrez les yeux, prêtez une attention nouvelle aux choses que vous voyez peut-être très souvent. Vous pourrez être agréablement surpris… et ça fait du bien !


Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Je lis vos commentaires avec grand plaisir, n'hésitez pas à me faire un retour ; rien de plus simple, tout le monde peut participer :-)
Je vous dis à bientôt !