Sentir, ressentir, se redécouvrir

J'ai entendu beaucoup de personnes, que ce soit dans mon entourage proche, des amies ou encore des personnes rencontrées à diverses occasions ; j'entends beaucoup de ces personnes avouer qu'elles n'ont pas pensé à elles ces derniers temps ; pour des raisons propres à chacun. D'autres encore ont un regard sur leur personne comme "dépossédé", accusateur, comme si leur corps ne leur appartenait plus vraiment ; comme si au fond ces personnes ne se sentaient pas méritantes. Alors on s'oublie, et pour peu qu'on soit généreux, on préfèrera s'occuper des autres avant soi-même.
Si s'occuper et donner pour les autres est un geste magnifique, il est important de ne jamais se mettre de côté, car on est tous méritants, on mérite tous de se poser un instant, de s'occuper de soi... et de s'aimer, tout simplement.

Dans cet article, je vais vous aider à prendre du temps pour vous ; que ce soit pour vous détendre, vous apaiser ou pour vous aider à trouver ou retrouver ce qui vous plait et vous fait vibrer ; mais aussi et surtout à sentir que vous aussi, vous pouvez vous accorder le droit de vous sentir bien... et ça personne ne peut vous le retirer. Il fait bien sûr suite à l'article "se ressourcer à travers les cinq sens", et reprendra la même thématique : écouter vos sens en éveil.

Si j'avais abordé la détente par le biais de l'ouïe et de la vue, aujourd'hui je vais vous présenter d'autres façons de se ressourcer avec trois autres de nos sens...

C'est parti ?


- Seconde partie : sentir et ressentir -

Se ressourcer grâce au... toucher

Dans la médecine chinoise, l'élément qui nous intéresse lorsqu'on parle du toucher est l'élément du Feu et de l'organe du coeur. Il est associé à la saison estivale, aux beaux jours et naturellement au soleil. L'été est synonyme pour beaucoup de vacances, de repos, un moment idéal pour faire le plein, Et c'est précisément ce qu'il faut faire ! car si la chaleur peut être agréable, attention toutefois à ne pas en abuser, car la chaleur en médecine chinoise a comme caractéristique de disperser le Qi (l'énergie vitale) et donc de fatiguer l'organisme.
La chaleur est également la dimension humaine liée à l'esprit ; elle est la plus haute idée qu'on a de soi-même. Le toucher tel qu'on l'entend, quant à lui, est par ailleurs le seul de nos sens à être dans l'échange constamment ; en effet on ne peut pas toucher quelqu'un sans qu'il ne nous touche aussi : les peaux communiquent.

●○ Le toucher du coeur par... la méditation

Que ce soit la méditation ou le Yoga, j'ai souvent tendance à les associer car les deux sont très complémentaires. J'ai personnellement commencé la pratique du Yoga après avoir constaté les bienfaits de la méditation sur mon tempérament d'apparence calme, mais aux aspects parfois stressé et anxieux. Mieux respirer, prendre le temps, n'a pas toujours été une évidence pour moi, c'est pourtant ce dont on a besoin quand le stress se trouve trop envahissant. Ça peut être un réel apprentissage sur soi pour arriver à atteindre un calme intérieur.
Je positionne la méditation dans le sens du "toucher", ce qui peut paraître étrange mais c'est en vérité parfaitement sa place. Souvenez-vous, le toucher est relié au coeur. C'est lui qui abrite le Shen (l'esprit), et est donc lié à l'activité mentale, à la conscience, la pensée... c'est la vie émotionnelle en quelque sorte. Autant vous dire que la méditation est précisément "le toucher du coeur", celui qui va vous mettre en contact avec vous-même.
Pour pratiquer la méditation, il existe beaucoup de méthodes : à vous de trouver celle qui vous correspond le plus. Toutefois, pour démarrer, voici quelques conseils assez généraux pour vous aider à vous lancer.

1. Méditer, ce n'est pas "ne penser à rien"
Tout simplement parce qu'avoir l'esprit complètement vide n'est pas possible... je dis ça parce que c'est souvent une idée reçue quant aux effets de la méditation, à savoir que ça permettrait de ne penser strictement à rien. Ce n'est pas le cas, et à dire vrai ce serait même plutôt l'inverse car la pratique de la méditation permettrait de stimuler le cerveau ! Au cours de la séance, l'intérêt n'étant donc pas de "ne penser à rien", mais plutôt de laisser passer les pensées, de vous en détacher, comme si vous les visionniez de très loin sans vous y attarder ni y prendre part. Tel un cours d'eau, les pensées seront là, les émotions également, mais vous devrez ramener votre esprit qui vagabonde vers la douceur de la méditation chaque fois que vous le sentirez.

2. Dans le calme, en musique... chacun sa préférence
On pourrait penser que la méditation ne pourrait se pratiquer qu'en silence ou au son d'une voix pour se guider ; à vrai dire ça dépend à la fois de vos goûts et de votre état d'esprit du moment. S'il vous faut de la musique pour vous aider, c'est que vous en avez besoin ainsi ; mais à forcer de pratiquer vous arriverez certainement à vous déconnecter du bruit extérieur. Parvenir à vous détendre sans vous laisser atteindre par le bruit environnant, c'est là toute la magie de la méditation en pleine conscience !

3. Si l'esprit ne veut pas, ne pas se forcer
Si méditer favorise le bien-être général et aide à diminuer le stress, il y a des moments où il peut être difficile de se focaliser et de parvenir à la détente que permet la méditation. Dans ces cas-là, ne vous forcez pas ; il sera certainement meilleur d'attendre un moment plus propice, moins stressant pour vous permettre de vous accorder ces quelques minutes réconfortantes.

4. A savourer... sans modération !
Que vous ayez envie de le faire régulièrement ou de manière plus sporadique ; dans le silence le plus absolu ou au son d'une douce musique ; que vous le fassiez par envie de lâcher prise, de lâcher ce qui vous fait peur ; pour calmer votre anxiété ou calmer ce vrombissement de questionnement. La méditation est là pour ça, alors... si vous vous accordiez un instant ?

●○ Le toucher par... le massage

Je ne pouvais pas vous parler du sens du toucher sans parler de massage ! Se faire masser, concrètement à quoi ça sert, en plus de se détendre ? Je pense qu'on a tous plus ou moins un visuel collectif d'endroits feutrés, à la lumière tamisée, avec des couvertures confortables, promesse d'un moment de bien-être total. Le massage fait du bien, physiquement comme mentalement. Il permet de relâcher les tensions nerveuses et musculaires, de prendre contact avec votre corps (tandis que la méditation vous met en contact avec votre esprit) ; il vous fait prendre conscience de votre ressenti et affine votre perception.
Lorsqu'il est bien réalisé et que vous êtes apte à le recevoir (autrement dit, quand vous arrivez à vous laisser aller et à vous faire confiance autant que vous arriverez à accorder votre confiance à l'autre) alors il vous fait revenir à vous-même. Il vous apporte vitalité en relançant la circulation sanguine et lymphatique, il dénoue les muscles un peu trop tendus par des habitudes posturales pas toujours bénéfiques pour notre corps. Il vous aide à prendre conscience de votre corps et à l'apprécier davantage. Je ne saurais que trop vous conseiller que d'aller vous faire bichonner dans un institut / SPA ou autre endroit de bien-être partout ailleurs. Il peut être un peu compliqué dans les premiers temps de se laisser faire, de mettre de côté ses complexes, de s'accepter et d'accepter que le praticien vous reçoit avec bienveillance. Mais une fois que vous vous "libérez" de tout ce qui peut entraver votre bien-être, ce n'est que du bonheur. Ce n'est pas pour rien que j'en ai fait mon métier...

Pour cette fois, pas d'exemple à vous donner, mais par contre du rêve et de la magie à vous transmettre avec les exemples de rituels que propose le SPA Lush à Paris... certains sont assez onéreux, mais leur univers donne franchement envie !

Un conseil si vous décidez d'aller vous faire chouchouter : si vous l'avez décidé, c'est que vous en avez besoin, alors mettez de côté vos tracas pour un temps, et laissez vous faire par la personne qui s'occupera de vous. Vous ne le regretterez pas.

●○ Le toucher par... les paroles des chansons

Je vous avait parlé de la musique à travers le sens de l'ouïe dans le premier article "se ressourcer à travers les cinq sens", en évoquant les bienfaits qu'elle pouvait avoir sur notre moral. Si je reviens sur cette thématique, ce n'est plus pour évoquer les mélodies et leur magie sur nous, mais sur les paroles. Porteuses de sens, très souvent d'un message, elles font résonner en nous des idées, des convictions, des rêves et des aspirations. Elles nous touchent, à leur façon ; par l'émotion qu'elles transportent avec elles. N'avez-vous jamais écouté une chanson passer à la radio, dans les transports en commun ou sur votre playlist personnelle, en apprécier la mélodie et soudainement, vous laisser emporter par les paroles ? Certaines semblent écrites pour vous ; d'autres vous évoquent des souvenirs ; certaines encore vous font voyager. Elles vous touchent, parce qu'elles peuvent vous sembler familières, un peu comme si vous partagiez un morceau de votre vie ou de vos émotions avec ces paroles.

Je vous ait fait une sélection des chansons et de leur paroles qui, pour moi, me parlent, m'émeuvent ou font écho en moi pour des raisons bien variées.

- All of me de John Legend

Le chanteur John Legend a dédié cette chanson à sa femme, véritable déclaration d'amour envers celle qui partage sa vie depuis plusieurs années à présent. Le clip, touchant dans sa simplicité, met en scène des moments de vie entre lui et son épouse, tout en noir et blanc, dans une sobriété des plus élégantes. Mais le plus important sont, bien évidemment, les paroles qui me parlent énormément !

'Cause all of me loves all of you
Love your curves and all your edges
All your perfect imperfections
Give your all to me, I'll give my all to you
You're my end and my beginning
Even when I lose, I'm winning
'Cause I give you all of me
And you give me all of you, oh



- Thinking out loud d'Ed Sheeran

Il faut savoir qu'à la base, j'aime beaucoup le répertoire d'Ed Sheeran ; il a le don de raconter des choses simples et belles dans ses chansons et de se trouver dans un registre qui, dans tous les cas, fait fondre mon petit coeur de trop grande romantique dans l'âme. Je n'y peux rien, je suis comme ça ! si les chansons d'amour ne sont pas trop votre genre, je suis désolée par avance aha
Si j'ai choisi ce titre plus qu'un autre, c'est réellement pour ce qu'il y raconte : savoir qu'on aimera l'être cher aussi fort que ce soit dans deux mois ou dans vingt ans ; que parfois l'amour se trouve simplement devant nous sans qu'on ait besoin de chercher plus loin. Là aussi, ces paroles résonnent avec mon propre vécu.

And darling I will be loving you 'till we're 70
And baby my heart could still fall as hard at 23
And I'm thinking 'about how people fall in love in mysterious ways
Maybe just the touch of hand
Oh me I fall in love with you every single day
And I just wanna tell you I am
So honey now
Take me into your loving arms
Kiss me under the light of the thousand stars
Place your head on my beating heart
I'm thinking out loud
Maybe we found love right where we are



- May it be de Enya

Certains la connaissent peut-être grâce à la bande originale du Seigneur des Anneaux ; sinon je vous conseille vivement de l'écouter ! Outre sa mélodie enchanteresse, les paroles sont une invitation au voyage et à la poésie... je la trouve magnifique.

May it be the shadows call
Will fly away
May it be your journey on
To light the day
When the night is overcome
You may rise to find the sun


Laissez-vous porter par les mélodies tant que par les paroles ; les unes comme les autres ont ce pouvoir de vous "nourrir" à leur façon.

Se ressourcer grâce à... l'odorat

L'odorat en médecine chinoise fait appel à l'élément Métal, à la saison automnale et au couple d'organe poumons/gros intestin. L'odorat fait appel à l'identité, rapport aux animaux qui se reconnaissent à l'odeur, de la mère qui reconnait son petit parce qu'elle y met de sa propre odeur et qui le rejette s'il la perd ; faculté que nous avons quelque peu perdu en tant qu'êtres humains.
L'Automne est la saison de transition, entre l'apogée amenée par l'été et le repos qui arrive avec l'hiver. La nature ralentit, les jours raccourcissent, le temps change et se veut moins doux. Cette période de changement peut être source de mélancolie pour certains ; d'autres au contraire aimeront cette ambiance particulière propre à l'arrivée des jours plus froids.
Pour se ressourcer grâce à l'odorat, rien de tel que de s'inspirer de la saison pour dénicher des petites choses pour des moments cocooning à souhait ; j'aborderai également l'aspect d'identité avec la quête du Graal ou plutôt, du parfum...

●○ Se sentir bien avec... des bougies

Les bougies et moi, c'est une grande addiction et histoire d'amour ! J'ai pourtant personnellement la crainte du feu et préfère m'en tenir éloignée le plus possible, toutefois les bougies (et les lumières en général) ont sur moi un effet apaisant et presque hypnotique. Elles apportent cette ambiance tamisée à un salon devant un bon film ; elles savent créer une atmosphère romantique lors d'un dîner aux chandelles... et si en plus elles sont parfumées, c'est gagné ! Parce que si les bougies apportent une atmosphère très particulière visuellement, c'est bien par l'odorat qu'elles envoûtent encore davantage...
J'ai découvert les bougies parfumées en premier grâce à la marque assez connue Yankee Candle, qui m'a réconciliée avec les bougies dites "parfumées" mais qui, généralement, ne sentent bon qu'à froid pour ensuite ne rien diffuser quand on les allume... ce qui est bien dommage ! J'ai ensuite découvert avec bonheur la marque Bath & Body Works qui a ma large préférence notamment pour ses bougies à trois mèches (qui diffusent leur parfum encore plus intensément) et pour leur gamme de senteurs toutes très sympa, souvent assez bien dosées sans cette sensation de trop chimique que peut avoir parfois Yankee Candle à mon sens.
Je vous ait fait une petite sélection des bougies auxquelles je suis addict, vous allez voir c'est plutôt assez gourmand...

- Marshmallow Fireside de Bath & Body Works (boisé / gourmand) : je crois que c'est un peu MA senteur préférée, notamment lors de la période automne - hiver où j'ai souvent besoin de senteurs plus chaudes et rassurantes. Elle a un côté gourmand de sucre qui se trouve ne pas être écoeurant du tout grâce à la touche boisée et presque ambrée du parfum. Elle est du coup très élégante et correspond à plusieurs ambiances !

- Mahogany Teakwood de Bath & Body Works (boisé) : je pense que si vous la connaissez vous ne serez pas étonné(e) si je vous dis qu'elle ressemble à s'y méprendre au parfum de la firme Abercrombie & Fitch ! cette bougie me fait énormément penser à un parfum masculin, boisée mais pas trop, avec une petite touche de lavande qui la rend finalement assez fraiche et hyper addictive. Un coup de coeur qui donne envie d'y plonger son nez (bougie éteinte bien sûr...)

- Cashmere & Cocoa de Kringle Candle (boisé / gourmand) : la marque Kringle Candle est connue pour être la "petite soeur" de la très connue firme Yankee Candle, et pour cause, c'est le fils du fondateur de Yankee Candle qui s'est lancé dans l'aventure des bougies parfumées avec Kringle Candle. J'avoue la préférer à Yankee Candle pour ses parfums plus raffinés, plus subtils et surtout très proches de la réalité.
Cashmere & Cocoa a cette gourmandise du cacao saupoudré dans une tasse de chocolat chaud, avec la douceur d'un chandail en laine dans le froid de l'hiver. C'est définitivement une bougie gourmande, à allumer lors des soirées froides d'hiver.


- Soft Blanket de Yankee Candle (ambré) : si je devais n'en choisir qu'une chez Yankee Candle, ce serait sans hésitation cette douceur en pot qu'est Soft Blanket. Comme son nom l'indique (couverture douce), elle retranscrit précisément la senteur réconfortante d'une couverture chaude à la sortie de la lessive, et de son parfum d'adoucissant si agréable. Je me rappelle encore de la première fois où j'ai mis mon nez dans la jarre en boutique : j'ai eu l'impression de redevenir la petite fille que j'étais et qui adorait s'envelopper d'un peignoir après son bain. Il y a quelque chose dans ce parfum qui me rappelle une senteur que j'ai connu, je ne saurais dire si c'était de l'adoucissant, un shampooing ou un lait pour le corps qu'on utilisait à cette époque. Toujours est-il que c'est une vraie bougie doudou !

- Cozy Cashmere de Village Candle (fleuri / boisé) : parce que bougies riment pour beaucoup avec cocooning, Cozy Cashmere est un peu dans la même lignée que Soft Blanket avec toutefois plus de caractère. Elle m'évoque là aussi un plaid chaleureux, mais cette fois avec cette touche de bois brut et de feu de cheminée, comme lors d'un week-end à la montagne dans un chalet. Elle est composée de bois, de vanille et de fleurs blanches, un trio très bien accordé !

●◦ Se sentir bien avec... du parfum

Le parfum d'une femme ou d'un homme est bien des choses : il permet de s'identifier, de marquer ses goûts et sa personnalité. Il peut être tour à tour espiègle, charmeur, rêveur et plein d'assurance. Il s'accorde avec vos humeurs aussi bien voire mieux que vos habits. Il peut être la trace de votre passage, reconnaissable et marquante ; une douce chaleur du parfum vaporisé sur une écharpe oubliée ou doux restes au creux de la nuque. 
Le parfum fait appel à notre mémoire olfactive, qui est la plus puissante de toutes. Tel un retour en arrière, une senteur qu'on pensait oubliée peut vous faire revenir à une époque passée, qu'elle ait été heureuse ou plus triste. Elle vous fait revivre des instants, des émotions, plus vivement que n'importe quel souvenir.

Mais au fond, un parfum, c'est encore plus personnel que cela.

Pour ma part, j'ai toujours eu beaucoup de mal à sélectionner un parfum : allait-il me plaire assez longtemps, n'allais-je pas m'en lasser ? J'ai toujours eu l'impression d'être trop difficile, telle la cliente casse-pieds qui ne sait faire un choix final. J'étais à la quête de CE parfum unique qui permettrait à n'importe qui de vous reconnaitre à votre simple parfum, sur votre passage.

J'ai d'abord commencé avec "J'adore" de Dior, mon premier vrai parfum. Une fragrance pourtant beaucoup portée mais qui m'a beaucoup plus dans sa version "voile de parfum" et que j'ai tout de suite adoptée. Puis les mois ont passé, les événements aussi et il m'a été impossible de le reporter ; il ne me correspondait tout simplement plus et me ramenait à une époque différente de ma vie.

Il me fallait donc un autre parfum, de nouveaux horizons ; difficile quand on a connu principalement un parfum et qu'on ne sait pas vraiment identifier ses goûts en parfumerie. Alors j'ai cherché un moment. Je me savais de nature gourmande, avec une tendance pour les senteurs chaleureuses et sucrées ; mais je ne voulais pas non plus sentir le bonbon (difficile vous avez dit ?).
Et puis, LA révélation est arrivée avec les gammes de chez Laura Mercier, et notamment son eau de toilette "Ambre vanillée". Elle avait tout pour me plaire : des notes de vanille, de noix de coco et la chaleur apportée par le musc et le bois de santal. Gourmande sans trop l'être. Boisée sans me monter à la tête. Féminine sans être provocatrice. Elle fait actuellement partie des eaux que je porte encore actuellement et a été la porte ouverte à une envie non plus d'un parfum unique, mais de plusieurs, au gré de mes humeurs, de mes émotions et de la personne que je suis ; avec mes facettes bien à moi.

C'est ainsi que j'ai accueilli un cadeau que je n'aurais jamais cru pouvoir accepter, tant mes goûts en terme de parfums pouvaient s'avérer être compliqués. Comme quoi, tout arrive ! Le choix était par ailleurs parfait avec "La petite robe noire" de Guerlain en eau de toilette. Avec ses accords de cerise noire, de pomme et de cassis en notes de coeur et son jasmin et sa fleur d'oranger en notes de tête, il est de ces parfums joyeux qui se porte (pour ma part) surtout en soirée, quand j'ai envie que mon parfum se remarque un petit peu...

Et enfin, dernièrement j'ai eu un immense coup de coeur pour un petit dernier qui a rejoint la collection ; je n'y aurais pourtant pas vraiment cru, puisque la maison créatrice de ce parfum n'a pas toujours eu ma préférence. C'est pourtant bien sur la dernière fragrance de chez Thierry Mugler que j'ai eu un coup de foudre : "Muse" dans sa toute dernière version eau de toilette.

En plus de son packaging que je trouve absolument ravissant et fascinant (et si joli à prendre en photo !) il a dans son jus une véritable gourmandise qui donne envie d'y revenir. Il est pétillant à souhait grâce à la mandarine en note de tête ; follement addictif avec sa crème de noisette et son fruit de la passion en note de coeur. Il est réconfortant, chaud, présent sans en faire trop, enveloppant et indubitablement joyeux. Il me donne le sourire, et je crois que c'est encore le meilleur des signes pour savoir si un parfum nous plait ou pas...

Alors que vous soyez du genre à ne vouloir qu'un seul et unique parfum ou, au contraire, à en changer au gré de vos envies, je n'aurai qu'un conseil à vous donner : laissez-vous surprendre. Parfois il suffit d'un rien pour croiser une fragrance qui vous suivra pendant quelques années...

●◦ Se sentir bien avec... la diffusion d'essences

Si je vous ait parlé de senteurs diverses et variées, avec notamment les bougies parfumées et le parfum, cette fois je reviens sur le bien-être le plus simple avec la diffusion des essences et de l'aromathérapie. Il en existe un très grand nombre ! et dépendent de beaucoup de votre usage et de ce que vous voulez comme résultats.
Pour un bien-être global et une envie de purification d'atmosphère, je ne saurais que trop vous conseiller le papier d'Arménie. Présenté sous la forme d'un petit carnet avec des feuilles à brûler, c'est la lamelle de papier qui va dégager un parfum de benjoin et de vanille caractéristiques destiné à purifier et assainir l'air ; on dit même qu'il pourrait éloigner les mauvais esprits...

Dans un autre genre, vous avez également l'encens, qu'il soit sous la forme de bâtonnets ou de cônes. L'encens et la fumigation de plantes aromatiques a toujours fait partie de certains rites qu'ils soient ou non à vertus thérapeutiques. Relaxants, puissants anti-bactériens, il jouerait également sur nos émotions en fonction des propriétés de l'encens choisi.
Attention toutefois avec l'encens, tous ne sont pas bons pour la santé de par ce qu'ils peuvent dégager dans l'atmosphère et du coup dans ce que vous allez respirer. Préférez des encens à base de produits naturels et pensez à aérer régulièrement lorsque vous en utilisez.

Se ressourcer grâce... au goût

Petit retour sur la médecine chinoise et de ce qu'elle nous raconte pour le sens du goût. Si vous avez été attentifs, vous avez sans doute remarqué que nous avons passé en revue les quatre saisons que l'on connait tous... Et pour ce cinquième sens alors ? C'est tout simple, le sens du goût représente la cinquième saison, autrement l'intersaison, ce qui la positionne entre la fin d'une saison et le début d'une autre, sur une période de quelques jours. Il peut aussi représenter l'été indien.
Le goût est associé à l'élément Terre et aux organes Rate Pancréas / Estomac. La Terre c'est la transformation, elle représente le "centre", ce qui nous permet de nous équilibrer. L'émotion de la Terre nous permet de prendre soin des autres mais aussi de nous-même. C'est l'incarnation, la prise de conscience de son corps.

●◦ Se détendre grâce... aux thés et infusions

Ah le thé... je pourrais vous en parler pendant des heures tant j'aime ça ! C'est assez rigolo parce qu'on peut souvent constater deux "catégories" (entre guillemets parce que nous sommes bien plus que des genres et nous mettre dans des cases est trop simple) : ceux qui aiment le thé et ses dérivés et ceux qui adorent le café. C'est le cas de mon chéri qui boit du café mais qui n'aime pas le thé... comme quoi les goûts et les couleurs ! Du coup si vous êtes de la team café, navrée mais ce n'est pas ici que vous trouverez votre bonheur car je l'avoue, je n'aime pas ça du tout. C'est complètement hors de ma volonté, que ce soit l'odeur ou le goût, les deux me font fuir.
Ce n'est en revanche pas du tout le cas pour le thé et les infusions, qui sont ma petite addiction à moi (en plus du chocolat) ; c'est simple, je ne peux pas m'en passer. Preuve en est qu'au moment où je vous parle, je suis justement en train d'en boire une tasse ; et c'est comme ça assez souvent.

Le thé, c'est mon petit rituel : j'adore les senteurs qui se dégagent des volutes de l'eau chaude et des feuilles qui infusent. J'aime découvrir de nouvelles saveurs et associations surprenantes, à tel point que j'en ai une collection importante qui fait beaucoup rire mon entourage. Le thé ou les infusions ont ce quelque chose de réconfortant quand vous le buvez tout doucement, blotti au creux d'un plaid. Des senteurs aux goûts, j'ai toujours un enthousiasme qui ne tarit pas lorsque je fais la découverte d'une nouvelle infusion.
Le thé a quelque chose de très chic également je trouve ; qu'on le boive à la façon anglaise ou au contraire qu'on souhaite respecter les traditions asiatiques, il a beaucoup de facettes, beaucoup d'utilisations ; tout en gardant son charme si fascinant.

Voici une petite sélection à glisser dans votre wishlist, et qui sait, peut-être dans votre théière...

- Le thé des amants du Palais des thés : indubitablement, je pense que c'est mon thé favori. Le thé des amants est un thé noir gourmand, agrémenté de pommes, de cannelle, de vanille et de gingembre. Rien que ça ! C'est un peu le thé que je sélectionne pour toutes les occasions, quand j'ai envie d'une boisson chaude et agréable, mais sans prise de tête puisque je la connais par coeur pour en avoir acheté plusieurs fois...

- Sirop d'érable des Saisons du thé : le nom est évocateur n'est-ce pas ? et il est de plus très juste, puisque le goût de sirop d'érable est vraiment bien retranscrit, sans en être trop sucré et écoeurant, bien au contraire ! C'est là aussi un thé noir, composé de bleuets, de noix de pécan et de caramel. Ce que j'adore dans ce thé (en plus du goût), c'est de voir les vraies noix de pécan se balader dans les feuilles au contact de l'eau. Je trouve ça absolument génial !

- Le thé du Chapelier de Page de thé : j'ai découvert le site "Page de Thé" complètement par hasard dans une revue faite par une blogueuse (je ne retrouve plus le blog en question par contre) et j'ai trouvé l'idée très originale et très intrigante. Le concept de Page de Thés est de créer des thés sur le thème des livres, des contes ou autres univers sur papier. Le sachet de thé est de plus livré dans un superbe coffret en épais carton façon "faux livre" du plus bel effet. C'est un très bel objet de décoration pour les amateurs et amoureux de lecture et les thés en question semblent être assez travaillés et respectueux des univers choisis. Je dis "semblent" parce que je n'en ai pour le moment qu'un seul, mais je peux vous dire que pour le thé du chapelier, je tire mon chapeau bien bas ! (aha)
Le Thé du Chapelier est une inspiration du fameux conte "Alice au pays des merveilles" et du thé que prennent le lièvre et le chapelier tous les jours. Sur base d'un thé oolong, il a des notes rondes et lactées, un peu comme si vous aviez ajouté un nuage de lait et une touche de beurre, le tout donnant un goût assez étonnant et très gourmand.

- Jardin des Reines de Palais des thés : cette fois-ci, pas de théine, mais une infusion de fruits. A savoir que les infusions de fruits peuvent être dégustées chaudes ou bien comme des thés glacés, ce qui peut être très agréable pour se désaltérer en été.
Le jardin des reines est une infusion de plusieurs fruits déshydratés, notamment d'amande caramélisée, de pomme et de cannelle... oui j'avoue, j'ai un penchant pour ce genre d'associations, qui ne peut que marcher à tous les coups à mon sens ! Cette infusion est très agréable, très régressive.

- Oasis du désert des Saisons du Thé : dans le genre peu commun, cette eau de fruit est bien placée ! Elle est composée de rose, d'amande (oui encore) mais surtout de dattes et de pistache. Délicieuse et particulièrement dépaysante, vous aurez l'impression d'être à Agadir en moins de temps qu'il faut pour le dire.

Je pourrais vous en lister encore beaucoup, avec notamment mon amour pour le thé au jasmin et ma recherche continuelle du thé le plus savoureux et parfumé ; je pourrais vous dire à quel point j'aime le thé noir, plus intense en goût mais aussi plus chaud, tandis que le blanc me paraît toujours un peu fade ; sans parler de la différence entre le oolong et le rooibos qui sont un peu différents. Mais je pense que vous avez déjà bien de quoi faire pour une découverte !

●◦ Se ressourcer... à n'importe quelle occasion

Plutôt que de vous lister d'autres gourmandises, je terminerai cet article en vous disant que se ressourcer, prendre un moment pour soi peut être fait de multiples façons. Je vous ait donné beaucoup d'exemples, des choses qui me font du bien et qui font partie de mon quotidien ; mais chacun a son approche de la détente et des moments de bien-être : à vous de les trouver !
Pour ce qui est du sens du goût, je ne peux que vous conseiller une chose simple qu'on ne fait pas toujours : posez-vous et prenez le temps de savourer ce que vous êtes en train de déguster. 
Aviez-vous remarqué cet aspect terreux que pouvait avoir en bouche un carré de chocolat noir à 90% ? Ce petit goût de noisette de cette bouchée de quinoa ? Aviez-vous remarqué toutes les textures que pouvait avoir un aliment, et toutes les saveurs qu'il pouvait receler ? 

Parce que prendre le temps, c'est aussi savoir s'arrêter, pas dans ses gestes ou ses actions ; mais bel et bien s'arrêter sur soi et sur nos émotions qui n'attendent que d'être écoutées et d'étinceler encore plus fort.

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Je lis vos commentaires avec grand plaisir, n'hésitez pas à me faire un retour ; rien de plus simple, tout le monde peut participer :-)
Je vous dis à bientôt !