6 astuces pour mieux vivre son cycle menstruel

J'avais envie aujourd'hui de vous parler d'un sujet on ne peut plus féminin et bien présent pour nous les dames. Un sujet pas toujours évident à aborder, encore mystérieux ou secret dans nos sociétés. Je parle bien sûr du cycle menstruel, ou communément appelé "les règles". Sujet souvent tabou n'est-ce pas ? Et pourtant, c'est bel et bien un petit cadeau offert par Dame Nature ; cadeau pas toujours évident à gérer, alors même qu'il est encore le symbole d'une bonne santé ; ainsi que l'absence de fécondation bien entendu, ce qui est ma foi, quand même très pratique.

Puisque les règles font tout de même partie de notre quotidien une fois par mois ; qu'elles font partie intégrante de ce que nous sommes, je trouvais important de vous donner quelques clés de bien-être, puisque je sais qu'il peut être parfois compliqué de passer cette période. Entre les douleurs, les saignements, les maux de tête, les sautes d'humeur... définitivement, les règles sont un petit chamboulement à elles seules ! Certaines le vivent très bien ; d'autres au contraire peinent parfois durant ce cycle, jusqu'à les redouter tous les mois.

Et si on décidait de faire un peu la paix avec cette manifestation de notre corps ? Je vous confie ici 6 méthodes que j'applique dans mon quotidien, que je trouve pertinentes, et qui m'aident durant les moments les plus compliqués... J'espère que mes conseils vous aideront à trouver la meilleure façon pour passer la période des règles en toute tranquillité ; et que peut-être, vous donneront des idées nouvelles pour vous permettre de prendre soin de vous.
1. Tenter les médecines douces / l'homéopathie
L'homéopathie et moi, nous avons eu une relation étrange de "je t'aime, moi non plus" pendant quelques années ; il faut savoir que je crois énormément aux bienfaits de l'homéopathie et que je suis, de base, partisane des médecines dites "douces" plutôt que celles plus traditionnelles. Pourtant, pendant de nombreuses années, alors même que j'étais pleine de bonnes intentions et espérant pouvoir trouver des alternatives naturelles avec l'homéopathie... et bien ça ne marchait pas. Je cherchais principalement à cette période de quoi calmer mes grosses crises de toux pendant mes bronchites en hiver, et je pense tout simplement que mon corps n'était pas prêt ; ou tout simplement que je ne sélectionnais pas les bonnes choses ! (et j'opte plutôt pour cette seconde option).
C'est le point le plus important si vous voulez vous mettre à l'homéopathie, il est essentiel de vous renseigner, que ce soit par le biais d'une personne de votre entourage, ou tout simplement d'un bon pharmacien. L'homéopathie s'est révélée à moi lorsque j'en ai pris il y a plus d'un an lors d'une bonne bronchite (encore...) dans un environnement très humide puisque je bossais dans un SPA et en montagne. Pour tout vous avouer, je n'ai jamais guéri aussi vite qu'avec ce combo homéopathie + huiles essentielles !
Pour le cas des règles douloureuses, si comme moi vous en souffrez (que ce soit uniquement au début du cycle ou durant toute la période), je ne peux que vous conseiller vivement de vous tourner vers le cuprum metallicum ; en effet il est utilisé principalement pour soulager les crampes et les spasmes. A prendre à chaque "crises" de douleurs liées aux contractions de l'utérus pendant les règles, un peu comme on le ferait avec un Advil ou un Doliprane... mais de manière plus naturelle ! Dans mon cas, le cuprum est véritablement magique, il me soulage comme peu de choses savent le faire.

2. Faire du sport
Si on n'aura de cesse de dire que le sport est bénéfique pour le corps, il l'est également durant le cycle menstruel. Pourtant s'il y a bien une période pendant laquelle on ne se sent pas d'humeur ni très en forme pour en faire, c'est bien celle-ci... Toutefois, le sport, quelqu'il soit, permet une meilleure oxygénation du corps et une meilleure élimination des toxines. Que vous ayez envie de nager, courir, marcher, faire du pilates... tout est possible ! Seule la motivation doit être présente, puisqu'une fois que l'on s'y met, l'activité physique permet réellement de soulager les douleurs, voire même de raccourcir la durée du cycle... A réfléchir.
3. Accepter de prendre du repos
A contrario, il est aussi important de savoir dire "stop" et de ne pas culpabiliser si votre seule envie est d'aller vous enfouir sous un plaid, roulée en boule avec comme unique objectif : dormir. Personne autre que vous peut savoir ce qui est le mieux ! Par ailleurs, le meilleur traitement, le plus simple et basique, peut parfois être tout bêtement le repos, surtout si votre corps vous envoie les bons signaux. Savoir s'écouter et savoir respecter ses besoins est très important, c'est donc à ne pas négliger. Ecoutez-vous et prenez un moment pour vous, vous aurez bien le temps plus tard de faire ce qui vous attend...

4. Boire des infusions
Véritables recettes de grand-mère ! On peut vraiment trouver de petits trésors et rien de tel que des infusions aux plantes pour soulager les douleurs et le gonflement du ventre. Pour vous sentir mieux, tout en douceur, n'hésitez pas à vous tourner vers les infusions de mélisse, de menthe, de camomille romaine, de persil ou encore de sauge ; reconnues pour soulager l'inconfort que l'on ressent durant la période des règles. Evitez également tous les types d'excitants : café, thé ou encore alcool sont à proscrire tant pour les douleurs que pour le flux.

5. Prenez des bains ou utilisez une bouillotte
Si le froid aura tendance à anesthésier, il provoque surtout une contraction des muscles ; ce qui, vous vous en doutez, n'aide pas vraiment à soulager les douleurs. Optez plutôt pour de la chaleur, sous forme de bouillotte à placer sur le ventre ; ou de bains agrémentés d'huiles essentielles de rose ou de fleur d'oranger. La rose a comme effet d'être un relaxant et un anti-stress ; elle favorise également l'équilibre émotionnel.

6. Apprendre à aimer son corps durant cette période
On peut soulager la douleur et l'inconfort, mais rien ne peut remplacer votre propre mental ; votre propre attention, lorsqu'il s'agit d'accepter cette période somme toute normale. Les règles, ce n'est pas sale : n'en ayez pas honte. Tout au contraire, vous pouvez prendre le temps d'admirer la force de la vie et constater à quel point le corps est bien fait. Voyez les règles à la manière de la nature qui nous entoure : les règles pourraient être comparées à la saison de l'Automne, là où les feuilles des arbres sont rouges et tombent. Suite à l'automne arrive l'hiver, où tout est en sommeil, comme "figé"... mais la nature est-elle morte pour autant ? Non, car le printemps se prépare... Un renouveau est sur le point de commencer. Si les jolies fleurs du printemps ont été fécondées, comme la nature sait si bien le faire, alors l'été arrive avec des fruits savoureux, comme arrive la grossesse. Sinon, c'est l'automne qui revient et le cycle recommence.
Le corps, tout comme la nature, est doté d'une force exemplaire, d'un mécanisme réglé comme du papier à musique. Plutôt que de se plaindre de cette manifestation, soyons au contraire fière d'être comme la Nature, avec ses vibrations et sa singularité.

Voilà pour ces 6 astuces qui, personnellement, me font énormément de bien ces temps-ci et qui j'espère, vous feront du bien également ! Tous ces conseils s'appliquent à toutes les femmes bien entendu, toutefois je tiens à préciser qu'en cas de douleurs très intenses, difficilement soutenables ; ou durant plus de 8 jours consécutifs, il est des plus importants d'aller consulter un spécialiste pour vous assurer que tout va bien. Si avoir des douleurs est normal et n'a rien d'alarmant, elle ne doit pas devenir pour autant un handicap pour vous.

Prenez soin de vous.

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Je lis vos commentaires avec grand plaisir, n'hésitez pas à me faire un retour ; rien de plus simple, tout le monde peut participer :-)
Je vous dis à bientôt !