Au carrefour du bonheur

J'ai toujours cru au destin.
A ce qu'il nous réservait, de bon comme de mauvais.
J'ai toujours cru au destin.
A toutes les manières qu'on avait de le provoquer.

J'ai souvent pensé que tu étais auprès de moi. Comment devrais-je t'appeler ? Ma bonne étoile ? Ma chance ? Quelque chose d'impalpable, une intuition peut-être... mais définitivement quelque chose qui me guidait, me ramenait sur le droit chemin, me protégeait. Petite, je me perdais à mes rêveries en imaginant toutes sortes d'êtres magiques à qui je pouvais parler. Adulte à présent, j'ai parfois encore cette sensation d'être face à des coïncidences qui n'en sont pas vraiment.

Mais plutôt ce que j'appellerais des "carrefours du bonheur".

Des étapes de notre vie qu'il est indispensable de traverser. Des moments, peut-être écrits à l'avance ou pas du tout, mais qui prennent différentes formes afin de nous forger, de nous créer. Des chemins à parcourir, des erreurs à faire, des émotions à vivre, des personnes à rencontrer... La vie est faite de toutes ces choses et contribuent, je le crois, à révéler ce que nous sommes et à atteindre notre quête personnelle.
N'avez-vous jamais eu la sensation que, parfois, les choses se mettaient en place au bon moment, de la meilleure façon qui soit, comme par magie ? Qu'il suffit d'un petit déclic, un chamboulement certaines fois, pour que tout le reste suive ? Un peu comme si vous aviez tapé sur un domino isolé, semble-t-il, et qu'en vérité la perspective était telle que vous n'aviez pas remarqué qu'il en cachait plein d'autres derrière lui.
Ne vous êtes-vous jamais fait la réflexion que sans UN événement précis de votre vie, vous n'auriez peut-être pas suivi le même chemin ? Qu'il n'aurait pas été aussi beau, aussi riche, comme écrit pour vous.

Ce sont toutes ces opportunités, ces synchronicités, que j'appelle les carrefours du bonheur.

La question est : n'y a-t-il qu'un seul vrai et bon chemin ? Si je crois au destin et à ce qu'il peut nous offrir, je crois aussi que la plupart du temps, ce sont aussi nos choix qui nous mènent là où on le rêve. Si on y croit très fort, si on a cette volonté de s'accrocher peu importe les circonstances, peu importe l'avis des autres, alors je pense sincèrement qu'on peut atteindre nos objectifs et notre version du bonheur. Si on pense à notre bonheur, on lui donne une chance d'exister.
Mais n'y aurait-il pas une partie de chance aussi ? Peut-être. Sans doute.

En définitive je pense qu'il y a un peu de tout ça à la fois. Un joli mélange de chance, de destinée plus ou moins "prévue", mais aussi des choix... de nombreux choix, pour que l'on puisse encore dessiner sa propre toile, tracer son propre écrit et suivre le chemin qui nous apaise, nous conforte dans nos décisions... afin d'atteindre ce pour quoi on semble être fait. La vie est une aventure, vaste et sans arrêt en mouvement. Et des chemins, il y en a... y-a-t-il réellement de "mauvais" chemins ? Ça, c'est encore à vous, et à vous seul, d'en décider. Parce que si le chemin est difficile mais qu'il vous attire sans que vous parveniez à vous l'expliquer, ne cherchez pas plus loin ; votre coeur, votre ventre, vos émotions, votre instinct, sont vos meilleures indications.

Prenez la route. Oubliez les panneaux qui semblent mener à la "bonne" destination. Il n'y en a d'ailleurs sans doute pas qu'une... la vie n'est-elle pas faite de surprises après tout ? Arrêtez-vous ou continuez, mais ne relâchez pas tant que vous ne saurez pas, au fond de vous, que cette fois, c'est la bonne. Le chemin qui vous correspond ; la vie qu'il vous faut ; la personne qui incarne votre moitié perdue.

Et peut-être que c'est ça, le bonheur.

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Je lis vos commentaires avec grand plaisir, n'hésitez pas à me faire un retour ; rien de plus simple, tout le monde peut participer :-)
Je vous dis à bientôt !